On passe beaucoup de temps à travailler notre apparence, pour donner une image de nous-même conforme à certains diktats, à des injonctions de beauté, et même à une certaine idée de « l’épanouissement personnel »… et si on allait voir ce qu’il y a derrières ces selfies enjôleurs et ces photos instagrams de bonheur  – joie – réussite : peut-être des femmes fragiles, des femmes en lutte, ou des femmes bâtisseuses ?

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *